Exemples de réussite: le contrôle du tabac en Tunisie

By Mounira Masmoudi

Le séminaire de formation des formateurs en matière de TDT, animé par l’équipe du centre du Roi Hussein de lutte contre le cancer de Jordanie et par un expert d’Egypte a réuni 20 participants des spécialités suivantes: pneumologie, carcinologie, médecine du travail et responsables de la lutte anti tabagique du ministère de la santé Des recommandations relatives au renforcement de la lutte anti tabagique en Tunisie en général et de la formation des professionnels de la santé en particulier ont été émises.

Plusieurs de ces recommandations ont été réalisées à savoir:

La duplication de la formation:

Deux sessions de formation ont eu lieu: une pour les médecins du travail dans le cadre de la formation continue de ces professionnels et l’autre pour les pneumologues dans le cadre du programme annuel de la société de pneumologie et d’allergologie. Ces deux sessions ont été animées par des participants formés et ayant réussi au test d’évaluation.

Structures sanitaires et éducatives sans tabac:

La faculté de médecine de Tunis: une réunion avec le doyen et la responsable de la formation a eu lieu suite à laquelle deux activités ont été réalisées: une journée porte ouverte organisée par la direction des soins de santé de base en collaboration avec Associamed (Association des étudiants en médecine) au cours de laquelle des supports éducatifs relatifs à la lutte anti tabagique ont été distribués et une déclaration du doyen a été affichée mentionnant l’interdiction de fumer dans l’enceinte de la faculté; un comité de suivi et de contrôle a été constitué et quelques contraventions ont été signalées.

L’Institut de carcinologie Salah Azaiez: une réunion avec le directeur général et le chirurgien carcinologue (participant au séminaire) a eu lieu avec accord sur un plan d’action pour faire de cet institut une structure sans tabac; ainsi deux journées porte ouverte en présence des médecins responsables de l’hygiène du milieu et de la protection de l’environnement (donc responsables du contrôle et des contraventions) ont eu lieu et ont comporté la présentation du plan de lutte, les principes d’une structures sans tabac et la mesure du CO chez les fumeurs. Une note interdisant de fumer dans l’enceinte de l’institut a été affichée dans tous les étages, une interdiction de fumer dans et devant la buvette.au cours de ces journées, quelques contraventions ont été faites.

Le renforcement des composantes de la lutte anti tabagique:  Au cours du séminaire organisé par la direction des soins de santé de base à l’occasion de la journée mondiale sans tabac le 31/05/2016, des ateliers composés d’intervenants multisectoriels ont étudié les insuffisances de la lutte anti tabagique dégagées lors du séminaire de ToT et les solutions à proposer à savoir l’enrichissement de la liste des médicaments de sevrage, la révision de la législation en conformité avec la CCLAT, le renforcement de la formation des professionnels de la santé et le renforcement de la participation multisectorielle. A ce propos, un plan d’action multisectoriel est en cours de préparation. Un rapport de ces propositions a été envoyé au ministre de la santé et un comité de suivi a été constitué.

Le renforcement du sevrage tabagique/Mobile tobacco cessation: La Tunisie a adhéré à l’initiative Be Healthy Be Mobile de l’OMS et l’UIT dans le but de combattre les maladies non transmissibles par le projet mobile tobacco cessation: C’est un outil supplémentaire d’aide au sevrage tabagique à distance mis à la disposition de la population tunisienne par l’intermédiaire d’un ensemble de messages téléphoniques qui assistent le fumeur dans sa démarche de sevrage appelé « YEZZI », ces messages sont reçus gratuitement chez tout fumeur désirant arrêter de fumer, le projet tunisien est la première adaptation francophone  de mCessation. Ce projet est constitué de trois phases:

  1. une phase de préparation: au cours de laquelle il y a eu constitution d’une unité de gestion du projet, un comité de pilotage et un comité d’experts. Un document de programmation et de mise en œuvre a été préparé par le comité d’experts, présenté et discuté au comité de pilotage et validé lors d’un séminaire national. La messagerie a été traduite de l’anglais en français, testée et adaptée à notre situation. La plateforme a été installée par le centre d’informatique du ministère de la santé et des indicateurs d’évaluation du projet préparés.
  2. Une phase de démarrage ciblant 3.000 fumeurs du grand Tunis (gouvernorats de Tunis, Ariana, Ben Arous et Mannouba) en cours de lancement
  3. Une phase de généralisation à tous les gouvernorats ciblant 10.000 fumeurs.

Beaucoup d’opportunités sont offertes à la Tunisie pour assurer le succès de ce programme:

  • Un comité national de prévention et de lutte contre les MNT (diabète, maladies cardiovasculaires et cancers) par arrêté du ministre de la santé (du 22 Novembre 1996),
  • Un programme national de lutte anti tabagique établi depuis 2000,
  • La Tunisie a ratifié la convention-cadre mondiale de lutte anti tabagique de l’OMS depuis 2010.
  • L’engagement politique
  • L’engagement pris par les trois opérateurs (Ooredoo, Tunisie Telecom et Orange)
  • L’efficacité démontrée de cet outil, dans d’autres pays (Costa Rica : +72% de succès au sevrage)